f

LES BIOTHERAPIES

 

Tout commence par un bilan de vitalité, et c’est l’évaluation de terrain et les causes du déséquilibre qui vont me permettre de vous conseiller en :

 

AROMATHERAPIE

 

C’est l’utilisation des huiles essentielles qui sont l’âme de la plante aromatique. C’est l’essence volatile extraite de plantes aromatiques par la distillation. On utilise les huiles essentielles en diffusion atmosphérique, en massage topique ou en usage interne. Les molécules aromatiques peuvent être ainsi captées par les fosses nasales et décryptées par les neurorécepteurs olfactifs, ou entrer en interaction avec le métabolisme via le système circulatoire.

 

PHYTOTHERAPIE

 

La phytothérapie est l’utilisation des plantes, quand on parle des plantes, il s’agit des végétaux tels qu’ils sont dans la nature mais aussi tels qu’on peut les préparer. Ces plantes peuvent être utilisées de façon externe (pommade, baume, huiles…) et interne (infusions, décoctions, gélules…).

 

GEMMOTHERAPIE

 

Elle utilise des tissus embryonnaires végétaux en croissance tel que jeunes pousses, bourgeons, radicelles, préparés par macération dans un mélange d'eau, de glycérine et d'alcool pour obtenir un extrait que l'on nomme « macérat glycériné ».

 

Le mot gemmothérapie provient du latin « gemmae », qui signifie à la fois bourgeon et pierre précieuse (allusion à la stabilité apparente des bourgeons en hiver ainsi qu'à leur préciosité)

 

OLIGOTHERAPIE

 

Est basée sur l'administration d'oligo-éléments .Ces substances sont des minéraux présents en très petite quantité dans le corps (moins d'un milligramme par kilo de poids corporel) mais qui remplissent des fonctions importantes.

 

Il existe 80 oligo-éléments, comme l'aluminium, l'arsenic, le bore, le chrome, le cobalt, le cuivre, l'étain, le fer, le fluor, l'iode, le magnésium, le manganèse, le molybdène, le nickel, le plomb, le sélénium, le silicium, le vanadium, le zinc…